Séries Mania, jour 1 : cérémonie d’ouverture

Vendredi 22 mars 2019. La foule se presse autour du tapis rouge, à deux pas de la Grand Place de Lille. Quelques curieux ralentissent le pas, affichant un air interrogateur. Au bout du tapis, un DJ mixe une musique qui retentit jusqu’aux bars avoisinants. C’est la première soirée de Séries Mania et, déjà, le festival semble connaître le succès espéré. Du côté de l’entrée « Avec Billets », des personnes en habit du dimanche s’entassent déjà sagement. Il est 19 heures, les bouts de papier qu’ils tiennent en main annoncent le début de la soirée à 20 heures.

Une demi-heure passe, les stars sur le tapis rouge aussi, s’arrêtant pour faire quelques selfies et autographes. Soudain, des cris retentissent et le public s’agite : Freddie Highmore, star des stars de cette soirée, vient d’arriver. Ceux près des barrières se pressent pour avoir leur photo avec l’acteur anglais, les autres se résolvent à immortaliser le moment de loin, tenant leur téléphone à bout de bras. L’entrée du public ouvre enfin, et tout le monde se presse dans un chaos prévisible mais inévitable.

« Deuxième étage » indique un bénévole en costume, avec un air sévère destiné à ceux qui essaient d’accéder au parterre réservé aux invités. Bon an mal an, tout ce beau monde finit par trouver sa place. Le Nouveau Siècle est plein à craquer. Il est 20 heures passées, le deuxième étage est plein, tandis que le parterre se remplit encore. 20 heures trente, les lumières baissent. Dans le noir, on distingue une agitation sur la scène et dans la partie basse de la salle. Un orchestre s’installe, à tâtons. La première à être illuminée est la chef d’orchestre, suivie rapidement par le reste des musiciens. Sur des extraits des séries présentées au festival, la femme de 25 ans mène la danse, ou plutôt la musique, qui passe sans à-coups du classique à l’électro. À l’écran, un aperçu de toutes les émotions que le festival espère nous faire ressentir durant les huit jours à venir.

La musique s’arrête, et c’est sous les applaudissements de Frédérique Bel, maîtresse de cérémonie, entre en scène. S’en suit la traditionnelle mise en scène de cérémonie d’ouverture, on accueille la directrice générale du festival, son président (Rodolphe Belmer), puis le jury* sur scène. Laurence Herzberg, directrice, souligne la majorité de femmes dans le jury, les applaudissements fusent. La présidente du jury américaine envoie quant à elle une pique destinée à son président Donald Trump, les applaudissements retentissent de plus belle.

Ils ne s’arrêteront vraiment qu’au début de la projection en première mondiale de Red Line, pour ne reprendre une dernière fois qu’à l’issue des deux épisodes. Il est aux alentours de 23 heures lorsque le Nouveau Siècle se vide enfin. Le public en sort les yeux rougis, cachant difficilement les larmes qui ont (inévitablement) coulé lors de la projection.

*Le jury est composé de quatre femmes (Marti Noxon, Julianna Margulies, Delphine de Vigan et Audrey Fleurot) et de deux hommes (Thomas Lilti et Podz)

Emma Bougerol

Crédits image : page Facebook Festival SERIES MANIA

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s