Dark – Prendre une claque

 

Se faire recommander une énième série Netflix. Dans un élan de motivation, en partie lié à l’ennui croissant d’après-midis harassantes coincée dans un 12 mètres carré perdu au milieu de nulle part, entamer la dite série. Prendre une claque.

Dark, une série allemande qui n’avait pas grand chose pour m’attirer hormis le fait qu’il est grand temps de travailler sur mes compétences en linguistique germanique. Et pourtant, de A à Z, je suis en restée en haleine.

Dark c’est une atmosphère calibrée, j’entends par là que tout a une place. Les plans s’enchaînent dans une symétrie et une maîtrise de l’ambiance qui m’ont semblée, à moi pauvre néophyte, tout à fait exceptionnelles. Ajouter à cela une bande originale de très grande qualité et un décor de vastes forêts dans un patelin prénommé Winden et mes papilles esthétiques étaient en joie.

Mais laissons les talentueux cadrages et le génie du réalisateur dans sa mise en scène pour nous concentrer sur ce qui fait le corps de cette série : son intrigue. Il s’agit d’un pari que j’ai toujours considéré comme quitte ou double puisque c’est bien le fantastique qui domine l’univers torturé des personnages de Winden. Et bien c’est jackpot. C’est avec brio que nous sommes plongés dans un univers des plus communs qui s’effeuillent peu à peu pour laisser apparaître ses obscurs et surnaturels secrets. La transition est si bien réussie et les ficelles tirées avec tellement de finesse qu’on se laisse happer. On devient habitant de cette ville et on vit ses interrogations, ses doutes, sa stupeur sans qu’à aucun moment on ne fronce les sourcils d’incompréhension.

L’histoire millimétrée dans son façonnement y est pour beaucoup mais j’ai aussi été tout particulièrement fascinée par les personnages de cette fiction. Ni bon, ni mauvais, ils évoluent sous nos yeux, leur route s’entremêlent comme leur destinée. Chacun à leur façon capte notre attention car il n’y a pas de héros dans Dark. Il y a des hommes et des femmes identiques à vous et moi qui construisent leur vie selon ce qui leur semble être le plus plus juste mais qui restent capable d’erreur et de peur comme de violence.

C’est à cet univers sombre et ensorcelant que je veux dédier toutes mes recommandations. Vous ne perdez pas votre temps, rien n’est vain et Dark vous le fera comprendre mieux que moi.

@LesYeuxBruns

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s