Comment la mairie de Poitiers essaye de tuer le développement positif de la ville

La dernière nouvelle qui a surpris tout le monde c’est bien évidemment l’impossibilité pour le Plan B de continuer à organiser des événements. Depuis le 28 juin la commission de sécurité de Grand Poitiers a déclaré que le lieu n’était pas aux normes et surtout trop dangereux en cas d’évacuation. Seulement le Plan B se justifie en expliquant qu’ils ne font que peu voir pas de bénéfices au vu d’un emplacement compliqué et que leur sources majeures de revenus sont les concerts payants. De plus le devis pour la mise aux normes est estimé à 40000€, sans aides le Plan B aurait d’ores et déjà annoncé qu’il serait compliqué pour eux de continuer l’aventure.

Il ne s’agit pas que d’un seul lieu mais de bien d’autres qui se voit réduit en financement. Poitiers se targue d’être une ville en plein développement mais en réalité le centre ville a du mal à vivre tout simplement parce que la politique de la mairie s’aligne du côté des personnes les plus âgées de la ville et non sur la grande proportion de jeunes et d’étudiants qui font vibrer cette ville. Encore une fois même le TAP se voit réduit en termes d’aides alors qu’ils apportent des événements d’une qualité incroyable. Il serait grand temps pour la mairie d’ouvrir les yeux et de se focaliser un peu plus sur la jeunesse qui ne cesse d’essayer de créer de nouvelles activités mais qui ne sont que si peu soutenues. Poitiers est une ville avec un énorme potentiel et pourtant la politique culturelle de la ville pourrait s’apparenter à une volonté de s’opposer à la nouveauté.

L’hypocrisie de la mairie est finalement assez affligeante, se targuant d’être une mairie qui soutient la culture; on se rend compte dans des moments comme celui-ci qu’il ne se agit que de communication et de simples artifices. En ne soutenant pas toutes ces initiatives c’est la dynamique de Poitiers qui se perd, alors que cette ville pleine de jeunes pourrait avoir un tout autre visage. Il faut donc soutenir ces initiatives et amener les jeunes à la création, plutôt que de montrer des exemples comme celui-ci de flegme et d’observation lointaine des créations.

Le Plan B est de plus un lieu qui prône la culture pour tous, il est possible d’y lire, d’apprendre, d’échanger, de se divertir. Mais surtout de se construire une culture et d’avoir un panel assez large musicalement. C’est donc dommage que ce lieu soit mis sous cette pression et qu’il ne soit soutenu plus largement par la collectivité.

Il vous est déjà possible de soutenir le Plan B en suivant ce lien de financement participatif :

http://www.lepotcommun.fr/pot/bbqa642c

Il est important de soutenir des initiatives telles que celles-ci afin que la ville de Poitiers continue à partager sa culture.

@matthbis

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s