Mother! et l’amertume

L’an dernier, avec Your Name, j’ai appris ce que signifiait pleurer. Cette semaine, avec Mother!, j’ai appris ce que signifiait hurler. Les plus cinéphiles d’entre vous sauront qu’il existe une multitude de cris dans les salles obscures : celui de la surprise, digne des plus grands Jump Scares, celui du dégoût face à un taux d’hémoglobine tarantinolesque, celui d’un gamin devant Le tombeau des lucioles parce que « c’est un dessin animé, c’est de son âge ! »,… Mais non, cette fois ci, pour moi, rien de tout ça. Le hurlement qui n’a jamais pu s’échapper de ma gorge était d’un tout nouveau genre. Né d’un sentiment de séquestration, de frustration et d’impuissance, c’était bel et bien la révolte, le désespoir et la colère qui brouillaient mes cordes vocales l’autre jour. J’ai découvert le cri silencieux.

Je préfère vous prévenir tout de suite : je ne peux me résoudre à l’impartialité aujourd’hui. J’avoue avoir lu quelques critiques après la séance plus que mouvementée, et j’ai rarement vu un film diviser autant les spectateurs, professionnels comme amateurs du cinéma (je vous invite à jeter un œil sur Allociné, cela en devient presque comique). Il faut avouer qu’Aronofsky cherche quelques peu la critique : jamais rien de bon n’arrive aux réalisateurs qui clament haut et fort avoir écrit leur scénario en 5 jours.

Un point fait cependant l’unanimité, ou presque : Jennifer Lawrence, d’habitude aussi inspirante qu’une tranche de pain de mie, est ici plus grandiose que jamais. Le reste du casting est tout aussi excellent, mais quel étonnement venant de l’ex Geais moqueur, idole des jeunes prépubertaires parfumés à l’Eau Précieuse.

@louizham

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s