Ce qui nous lie: le nouveau Klapisch

Ce qui nous lie, le nouveau film de Cédric Klapisch est sorti ce Mercredi au cinéma :

Après avoir parcouru le monde pendant 10 ans, Jean revient dans sa région, la Bourgogne, pour voir une dernière fois son père en fin de vie. Alors qu’il n’avait pas donné de nouvelles depuis plus de 4 ans, il retrouve son frère Jérémie et sa sœur Juliette, en charge du domaine viticole familial.

Le dernier film de Klapisch n’est pas sans rappeler sa trilogie L’auberge espagnole, Les poupées russes et Casse tête chinois, puisque que l’on retrouve dans Ce qui nous lie les mêmes thèmes d’un amour multiculturel, de l’envie d’évasion et de la relation complexe entre parents et enfants.

Mais contrairement à son habitude, Klapisch ne nous fait pas voyager dans les plus grandes villes mondiales et préfère poser sa caméra en plein milieu des vignes de Bourgogne. Un paysage différent donc, qui permet de donner au film un côté plus contemplatif, plus lent et plus beau.

Les acteurs Pio Marmaï, Ana Girardot et François Civil sont convaincants et renvoient un belle image de ce que peut être une fratrie. On ressent ce lien fort, intime, qui peut parfois blesser mais qui finit toujours par réunir.

Cependant l’histoire et les personnages se veulent (un peu trop) larmoyants, et on pourrait reprocher au réalisateur de jouer sur la facilité des émotions.

On note pour finir que Klapisch réussit à nous emmener dans un milieu souvent méconnu, celui des vendanges, et filme avec sensibilité et intérêt la viticulture.

@barranga

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s