ACRIMONIE JOYEUSE DE LA SEMAINE Plenty Reasons Why

J’ai promis un débat à quelqu’un hier. Comme un bon élève ou alors pour tenter d’avoir l’avantage et espérer l’emporter, j’ai décidé de préparer mes arguments.
Avec un sentiment de devoir, envers cette personne et envers mon statut de binge watcher je me suis retrouvée cette semaine à regarder 13 Reasons Why… Ne vous attendez pas à une chronique élogieuse (comme la majorité de celles-ci) de ma part. Pour les gens encore récupérables et sain d’esprit qui ne savent pas de quoi je parle, let me recap for you. 13 Reasons Why c’est le relativement nouveau teen drama de Netflix d’après un roman éponyme et produit par Selena Gomez (et oui). Donc en gros c’est l’histoire d’une minette de high school qui se suicide et qui avant de passer le cap fatal a pris le temps d’enregistrer 13 cassettes (enfin 7, face A et B) expliquant 13 raisons pour laquelle et s’est taillée les veines. Nice. Donc bien sûr, génie de réalisation, attention il y a 13 épisodes. Je savais pertinemment que si je ne regardais pas tout d’une traite je n’irai jamais au bout ! Ce fut douloureux mais c’est fait. Je n’ai aucun mal à pardonner une mauvaise série et à passer à autre chose, mais quand celle-ci cartonne et qu’elle fait parler d’elle à ce point, je me dois de riposter. Je ne suis pas en totale confiance dans l’exercice car il est vrai qu’on parle d’ici d’un lycée Californien alors se peut-il que je me trompe et que le réalisme est à son comble….
Je n’ai habituellement pas trop de problèmes à voir des acteurs abordant la vingtaine jouer des rôles de kids de 16 ans, mais pas lorsque l’on tente d’aborder des sujets « sérieux » plein de « réalisme» (titre d’honneur au personnage de Tony, 17 ans, dont l’acteur à tout bonnement 25 ans ..).
La série se compose comme une série de spot de prévention sur le harcèlement à l’école reprenant encore et encore les grands archétypes lycéens. Il y a les sports boys pas très malins avec qui bien sûr il faut flirter, les cheerleaders qui bien sûr dates les sporty boys, les weirdos un peu artistes et névrosés, la première de la classe et j’en passe… Attention malgré les archétypes, la série se veut moderne ! Il y a de la mixité, oui !  Si bien que malgré tout, les deux protagonistes sont des gentils petits blancs bien lisses reléguant le reste aux personnages secondaires, très subtilement (big up à Tony de nouveau, le portoricain garagiste qui conduit une vieille voiture et qui règle ses petites affaires avec ses frères à coups de poing…).
Donc je disais une série en crescendo sur les raisons du suicide, tellement en crescendo que les 10 premiers épisodes n’ont peu de raisons d’être, nous laissant amplement le temps de mépriser la demoiselle et ses malheurs. La timeline est donc interminable, si Clay (le mec qui écoute les écoutes les cassettes) avait pu s’activer un peu plus il nous aurait épargné un grand nombre de scène inutiles et rébarbatives. Au bout de deux épisodes on a compris le message : il n’y a pas de petit sévice, il faut faire attention à ses actes, bla bla blaa mais pitié est-ce vraiment le bon message à faire passer à des jeunes adolescents ? Serait-il pas plus pertinent de leur dire «  les gars arrêtez de vous prendre la tête, à votre âge tout le monde s’en fout des petites histoires de cours de récré, ça ne vous suivra pas toute votre vie, qui couche avec qui, dans une semaine tout le monde aura oublié ! ».  Pour ce qui est de la deuxième partie de la série (enfin les trois derniers épisodes) lorsque les ennuies se corsent personnes à la présence d’esprit d’aller voir les flics ?! Nan nan les petits loups se font passer les cassettes, tranquille, de teenage en teenage, normale.
Bon vous avez compris, je suis en train de m’emporter et j’en perds mon argumentaire avisé alors je vais devoirs écourter mon emportement. J’ai évité au mieux les spoils ici, alors à vous de voir si vous voulez donner une chance à cette série, faites comme bon vous semble mais on pourra pas dire que vous n’étiez pas prévenu ! Merci d’avoir pris mon jugement en compte et à la semaine prochaine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s