The Crown

« I am Queen, but I am also a woman. And a wife. »

Et BOUM. Un petit joyau plus brillant que tout ceux de la couronne de cette chère Elizabeth II, j’ai l’honneur de vous présenter The Crown. Une production Netflix, parce que je suis fidèle à mes sources, qui va vous arracher un peu de ce canapé un poil cheap que vous affectionnez tant.

A tous les adorateurs du détails, les visuels et puis ceux qui aiment juste les belles images préparez vous à une esthétistique grandiose. Si ce n’était que le grain de l’image, l’ambiance brumeuse de Londres et la qualité des plans je vous aurais parlé de jolie production. Mais c’est aussi -et surtout- le décor magique de la monarchie anglaise avec ses buildings victoriens, sa décoration rétro et son luxe omniprésent. Il fallait des moyens pour rendre cette plastique royale à cette série et Netflix l’a fait.

thecrownnetflix

A tous les fanas de biopics, de personnages historiques et d’affaires royales, vous allez (re)découvrir Elizabeth II et tout ceux qui vivent à ses côtés. La série a réussi à retranscrire une vraie profondeur à tous ses personnages. Le rôle de Churchill est spécialement bien interprété et me laissera une image dont je ne suis pas prête de me défaire. Si connaître l’ensemble de la famille au gouvernement en passant par les proches collaborateurs et les petites mains vous demandera quelques épisodes, The Crown réussi avec brio à rendre chacun d’entre eux familier et digne d’intérêt. Les dix premières années de règne d’Elizabeth II sont retracées avec une minutie et un soin tout à l’honneur de la série qui donne en puissance à chaque événement historique qu’on connaisse de loin ou de près l’histoire anglaise.

A tous les amoureux de la culture anglaise, de ses traditions et de ses codes, tout y est. Je ne parle pas juste de la magnifique porcelaine royale dans laquelle Elizabeth prend son thé, mais de cette atmosphère si particulière que dégagent les conventions sociales de la société britannique. Là où la série joue un coup de maître c’est que cette abondance de maquillage dans l’attitude et les dialogues fait doublement ressortir l’humanité de ses personnages. C’est un coup de projecteur sur les sentiments, les émotions, les dilemmes et les tourments de toutes ces figures de glace qui ont sur leurs épaules les plus grandes responsabilités du pays. Dans chaque acte, dans chaque entrevue, il y a en lettre d’or le mot « devoir » sur le front de chacun des acteurs de l’équilibre social d’une Angleterre religieuse et traditionnelle sur laquelle s’abat la tempête toujours plus dense de toutes les révolutions sociales que connaît notre monde au 20ème siècle.

Une série que je qualifierais d’excellente qui a un goût de passé et de grandeur. Je recommande.

@LesYeuxBruns

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s