L’entrée Dans La Légende

Que vous soyez fans ou pas, vous n’avez pas pu rater la sortie de l’album de PNL. Le vendredi 16 Octobre, les frères de la cité des Tarterêts sortaient leur deuxième projet majestueusement intitulé « Dans La Légende ».

Repérés en 2015 avec leur mixtape « Que la famille » et surtout avec le clip « Le monde ou rien », le duo s’était déjà crée une bonne fan base. Lancés sur la voie du buzz, ils sortent leur premier album « Le Monde Chico » qui démocratise définitivement le cloud rap français et les place les meilleurs rappeurs français.

Après quelques clips tirés de leur premier album, PNL enchaîne tout de suite et le 11 mars 2016 sort le clip aéré de « La Vie est belle ». Avec ce clip vient l’annonce d’un deuxième album. Les teasers continuent de tomber avec les clips de « DA » ( où l’on voit au passage le Monde Chico disque d’or ) et de « J’suis QLF ». Mais rentrons dans le vif du sujet, la date de sortie de l’album est tombée, le nom est connu et la pochette a été choisie. Rendez-vous le vendredi 16 Septembre 2016.

pnl-tracklist-dll-visu-ok

Ou plutôt le 15 septembre, car c’est le jour de sortie du clip « Naha », dernier teaser avant l’album. Le son avait déjà été teasé à la fin de « Da » et il est presque aussi attendu que l’album lui-même . A 20h, le clip est en ligne et les chiffres ne se font pas attendre. Un million de vues en 12 heures, 3 millions en 24h, 8min pour ce qui devient un court-métrage cinématographiquement abouti et une instru de génie qu’on doit au fantastique BBP. Les deux rappeurs signent un coup de maître et explosent tout les compteurs, se plaçant avant même la sortie de leur album au sommet du rap français.

pnl-naha-clip-dans-la-legende.png

Et le lendemain, l’album sort alors qu’on se remet à peine de la claque de « Naha ». Deux versions sont dispos, une version rose (avec un titre bonus : « Cramés ») et une version orange (avec un titre bonus : « Je t’haine »). On peut trouver cette stratégie un peu intéressée, car les fans débourseront 20 euros au lieu de 10. L’album en lui même c’est seize titres produits par différents noms, connus ou moins connus. On retrouve notamment Soulayman Beats, qui est derrière l’instrumentale de « DA » mais aussi BBP ou encore NKF. Trêve de bavardages, parlons des sons en eux-mêmes.

Les morceaux s’enchaînent tout seuls et on arrive étonnamment vite à la fin de l’album, tant il dégage une impression de fluidité. Même si sa tonalité s’oriente plutôt vers un rap assez sombre (« Naha », « Kratos », « Tu sais pas », « Humain »), on y trouve des sons pour tout les goûts : « Luz De Luna » et « Bené » pour les plus dansants ou encore « Uranus » et « Jusqu’au dernier gramme » qu’on vous recommande d’écouter après quelques taffes (de clope ?). Les frèros profitent de cet album pour se livrer encore un petit peu plus, pour nous en apprendre sur leur passé. On rentre dans leur monde où survivre est la priorité. Et c’est avec brio qu’ils nous dépeignent cette violence qui est au cœur de leurs vies à eux et celle de leurs chicos. Et c’est une surprise, car si il y a bien quelque chose qui n’est pas commun chez le duo, c’est qu’on ne connaît rien ou presque d’eux. Pas d’interviews, pas ou peu de concerts (3 en comptant les show-cases) et très peu de médiatisation. Les deux frères se sont fait tout seuls et sans bad buzz et arrivent quand même à nous montrer qu’ils ont du vécu, qu’ils ne sortent pas de nulle part et qu’ils méritent amplement leur place. Et c’est ce qu’ils nous confirment tout au long de l’album à l’aide de textes d’une efficacité remarquable, simples et entêtants au premier abord, mais d’une profondeur extraordinaire tant les références et les jeux de mots sont nombreux. On vous recommande d’ailleurs de regarder les analyses de paroles du site « Genius ». PNL nous captive, nous hypnotise et nous fait vivre une expérience musicale déconnectée et hors du commun avec des titres déjà cultes comme « Naha », « Onizuka » ou « J’suis QLF ».

Pour conclure, « Dans La Légende » pourrait être qualifié de sans-fautes tant les deux rappeurs frappent fort, que ce soit avec leurs instrus toujours aussi bien réalisées et maîtrisées, ou avec leurs textes à tiroirs regorgeants de références. Chapeau bas à PNL qui réussit le carton plein avec, au moment où j’écris ces lignes (c’est à dire 5 jours après la sortie de « Naha » et 4 après la sortie de l’album), 7 millions de vues et plus de 40 000 exemplaires vendus. Les deux rappeurs s’envolent vers les sommets et sûrement vers le disque de platine. Il ne reste qu’une chose à dire : vivement le prochain !

@pierreafeu

Une réponse sur “L’entrée Dans La Légende”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s