Lorenzo

 

Depuis quelques semaines une tête revient souvent dans les fils d’actualités, proéminent également  dans les tendances Twitter. Il s’agit de Lorenzo, aka Larry Garcìa.

Cette même personne oscille entre deux personnalités sur les réseaux sociaux, choque qu’on a pareillement pu constater dans ses projets musicaux. Dressons le portrait polaire d’un homme disparate.

LORENZO LARRY

 

Le premier Lorenzo aime se faire appeler l’Empereur du Sale. Il apparaît dans ses clips et ses photos coiffé d’un bob grimé « Game Boy Color » et d’un Pikachu. Ses t-shirts sont fréquemment des références non subtiles à Kaaris avec pour sérigraphie le logo de l’album du rappeur de Sevran (« Le Bruit de Mon Âme »). Ce premier rappeur fait du donc du sale voire du très sale. Avec sa voix nasillarde, venue du fond de son âme (du sale on vous a dit), par moments revisitée à l’auto-thune il enchaîne des punchlines massacrantes quoique parfois beaufs et simplettes à la Seth Gueko.  En effet, on retrouve souvent des phrases qui tapent,  assez rigolotes et surtout parlantes car c’est un réel effort d’illustration de métaphores.

 

Lorenzo s’est fait connaitre sur Facebook avec, entre autre, diverses vidéos humoristiques dont on retiendra la parodie du « What’s in my bag » ainsi que la « Météo du sale« . Sa popularité, soudaine et brutale, n’est que grandissante, cumulant près de 50 000 likes pour sa seule page Facebook, L’opposition est délirante car son compte ; Larry Garcìa n’en récolte à peine 10 000. Plongé dans un psycho-délire aussi enfantin que ghetto, avec la caricature du mec de banlieue, Lorenzo joue à merveille de ses origines bretonnes. En effet, ce dernier maîtrise parfaitement sa communication en ayant pris quelques gimmicks bien à lui comme « mamen » qui lui confère une vise à large public.

Son premier projet est un EP gratuit disponible sur Haute Culture (quand je vous disais que tout se passe sur ce site !). Dans ce projet qui est le sien, on note avec un sourire certains des expressions récurrentes, symbole fort du dialecte du sale : « on va faire du sale », « beurette », « Shy’m », « mamen ». En résumé cette première facette du personnage qu’est Lorenzo paraît tout aussi atypique qu’étrange, mais la curiosité aidant, j’ai poussé mon analyse plus loin.

Lorenzo s’est même développé un site web gratuit sur Wix sur lequel vous pourrez faire du sale En résumé cette première face du personnage est atypique et étrange, mais j’ai envie d’en savoir plus sur cette personne.

 

 

 

La deuxième personnalité appartient à « Columbine« , un groupe de rappeurs souvent vu comme des fils à papa qui veulent se la jouer d’en bas des blocs version jeunes d’aujourd’hui.  Larry Garcìa est lui, beaucoup moins mis en avant et connu du grand public, celui-ci apparaissant comme beaucoup plus sérieux que son sosie et nous livre une musique totalement différente. Des punchlines réelles avec des phases ayant un style d’écriture bien présent .Cette personnalité est beaucoup plus classique, que ce soit dans le rap que dans sa communication.

 

 

Le succès grandissant de Lorenzo face à Larry Garcìa pose une question importante, que cherchent les jeunes aujourd’hui et la vulgarité et le rire ? Ou bien la réflexion et les styles d’écritures ? Cette question n’a, à l’heure où je vous écris, pas encore de réponse et n’a pas pour but de dénoncer, elle établit juste un constat. Nous sommes trop souvent dans la recherche de l’instantané et de la détente, enfermés dans une société où les codes nous stressent et nous mettent une pression de plus en plus grande. Pour altérer ce sentiment d’oppression, nous cherchons l’évasion et nous recherchons cela par la musique, Lorenzo n’étant que le reflet apparent d’une jeunesse libérée et affranchie des codes.

 

@matthbis

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s