« La Mouette » : une claque théâtrale

Depuis mercredi 27 avril se jouait au TAP « La Mouette » d’Anton Tchekhov. Cette pièce, datée de 1895 est remise au goût du jour par le génie du théâtre Thomas Ostermeier. C’est avec La Mouette qu’il entame sa 2ème création avec des comédien-nes français-es, pour lui la langue n’est pas un obstacle, et son pari est réussi.

La Mouette c’est d’abord une histoire d’amour : l’instituteur aime Macha qui aime Treplev qui aime Nina qui aime Trigorine, aussi aimé par Arkadina, elle-même adulée par Dorn.

Thomas Ostermeier (faisant référence à sa pièce et à son poids) : »78 kilos d’amour »

C’est aussi une pièce qui raconte le théâtre, une réflexion basée sur qu’est ce que l’art aujourd’hui? Pourquoi pas une pièce sur le manque certain de compréhension entre les différentes générations présentes sur scène. Libre à vous de choisir le sens parmi l’étendue des choix…

La musique très présente au sein de ce spectacle garantie au spectateur du punch, quelque chose de frais. Le rock est mis en valeur et permet des transitions pleines de suspense. Les comédien-nes prennent aussi part à l’importance de la musique en interprétant quelques chansons.

La création de Thomas Ostermeier ne déçoit pas, elle reste dans une lignée d’adaptations bien construites, vivantes, remplies d’idées novatrices pour le théâtre du XXIème siècle.

Surprenante, transcendante, voici une description en deux mots.

@Lemah

Crédits photos: Jean Louis Fernandez

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s