Le Camji de Niort était au complet vendredi soir. Au programme, le premier concert de 2016 du groupe Last Train. Les guitares s’accordent et le concert commence. Première partie assurée par les jeunes Purrs. Du rock au goût pop qui mettait dans l’ambiance, et qui s’est imposé durant une trentaine de minutes. 22h. Du western pour monter sur scène, du cuir sur le dos et des bottines de cow-boys reconvertis en hipsters, Last Train travaille son look au centimètre près.

12596509_1867884466771287_1875891445_n

Le gros son se fait attendre, mais le suspense a une saveur magique. La basse qui remplie l’estomac, les guitares jusque dans le cœur, les 4 rockeurs ont du talent . « Living you now », « Fire », « Cold Fever »… Les titres se déchaînent, le groupe est en transe sur scène. A noter un titre tout neuf, du nom du nouvel album, « The Holy Family ». La sainte famille de la gratte, et de la cigarette, des bières et des vingt ans. Jeunes mais pas immatures, Last train s’assure un emploi du temps chargé, et une année 2015 riche. Passage en session privée sur France Inter, la scène de l’Industrie à Rock en Seine, du succès qui arrive doucement, mais sûrement. « Parce qu’il y a encore des gens pour écouter du rock. » Parce que non seulement on vous écoute, mais qu’en plus on vous entend, s’il vous plaît, on veut du rock’n roll.

 

@ChloeBN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s