Un deuxième soir au Fil Du Son

Hier soir des milliers de personne étaient présentes sur le festival pour voir entre autre Shaggy, Bigflo & Oli, Carribean Dandee, Too Many Zooz, etc. La soirée commença avec les Lehmanns Brothers qui s’est enchainée par un des groupes les plus connus en France dans leur style Massilia Sound System, avec 30 ans d’expérience ces Marseillais ont mis une ambiance du tonnerre sur le festival avec distribution de Pastis comme il se doit. Mais malheureusement pour eux la pluie commença à tomber fortement sur le festival lors de leur dernier morceau. Après vingt minutes d’attente dans l’espoir que la pluie s’arrête le show de Bigflo & Oli commence enfin, les gens étaient trempés et dans la boue mais ce que ces deux jeunes nous ont transmis nous a totalement fait oublier tout cela. Leur énergie du live était impressionnante leur performance était cadré mais vraiment très agréable, Oli a voulu se mettre dans la même situation que son public et il s’est versé une bouteille d’eau sur la tête à la fin de leur premier morceau. Ce concert était déjanté ils sont descendus au milieu de la foule et ont bien fait peur aux agents de sécurité mais le public était au rendez-vous. Puis direction la grande scène pour voir Shaggy ou pour certains « le Francky Vincent des États-Unis » a fait durer le suspense trop longtemps, le concert démarra par son DJ qui passait des extraits de 45 secondes de tubes très connus, puis Shaggy tout dans sa démarche strass et bling bling fait son apparition et reprend ses grands tubes mais ce live ne m’a pas convaincu, je n’ai pas vraiment aimé sa prestation, mais c’est peut-être très bien car cet artiste n’est pas aussi de ma génération. Plus tard dans la soirée arrive Carribean Dandee, composé de gros noms du hip-hop et du rap français ce concert a mis le feu à la grande scène. Au début absence de lumière un grand blanc, Joeystarr dit deux mots et la foule se met en extase totale. Mais ce live aussi exceptionnel soit-il à Civray a tourné pour moi à un concert de Joeystarr plus que Carribean Dandee malgré quelques exclus données lors de leur live sur leur premier album. Le live comprenait aussi de vieux morceaux de NTM comme Seine Saint Denis Style, Ma Benz, etc. Après un show il faut le dire époustouflant nous nous tournons pour finir sur la petite scène avec Too Many Zooz qui ont mis une ambiance incroyable. Ces trois américains étaient tout simplement déchaînés, le saxophoniste pendant tout le live avait une danse très atypique mais l’on se demandait comment pouvait-il s’agiter autant tout en jouant. Ce groupe m’a vraiment impressionné de part un jeu de lumière génial et une musique très spéciale mais en même temps qui est sublime.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2 réponses sur “Un deuxième soir au Fil Du Son”

  1. Ping : Fil Du Son |

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s