Derrière la haine de Barbara Abel

Deux maisons, deux couples, deux maris, deux femmes, deux amies, de bons potes, deux enfants un drame. Voilà ce qui se cache derrière la haie qui sépare la maison de Tiphaine et Sylvain et de Lætitia et David, deux famille qui partage un bonheur fusionnel et complémentaire avec leurs deux garçons du même âge, qui eux partage une amitié fraternelle. Mais voilà le bonheur n’est jamais tout blanc ou tout noir, mais la maison d’à côté sombre dans la tristesse, puis le déni, la paranoïa, les envies de meurtre et le désespoir ; une seule haie pour protéger la maison d’à côté mais cela n’est jamais suffisant quand la haine aveugle votre plus proche voisine.

 

Barbara Abel surement une scientifique est la seule à savoir si bien distiller l’angoisse pour manipuler le lecteur jusqu’au dernier chapitre, nous retient le souffle et nous fait sombrer dans un néant noir, très noir. Quand la conclusion arrive comme un cheveu sur la soupe, une conclusion qui dérange qui nous fait psychoter. Qu’y a-t-il vraiment derrière la haine ? De l’amour ? De la jalousie, ou un simple apéritif. La vie n’a jamais été un long fleuve tranquille, sinon il n’y aurait pas d’inondations.

 

Un livre que vous dévorez en trois jours maximum, accro et la boule au ventre vous voudriez tous savoir et bien sur vous retomberez sur vos fesses quand vous refermerez se livre exceptionnel qui donne des frissons, la chair de poule et des envies d’angoisse. A lire absolument sinon comment savoir ce qui se cache vraiment derrière la hai(n)e.

 

Ashy’

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s