Kim Tim

Il est vrai que vous pouvez faire confiance au pétillant quatuor pour réveiller en vous l’envie de découvertes musicales. Animés d’une profonde passion, ils vous transportent notes par notes dans leurs univers. Décrite comme une éléctro pop tribale et organique, cette montée progressive vers les confins d’un monde encore inconnu et une intimité touchante vaut le détour.

Cependant, les membres de ce groupes n’en sont pas à leur coup d’essai. Malik Djoudi et Julien Lepreux, auparavant formaient Moon Pallas, puis rejoins par Gwen Drapeau et Antoine Delavaud, Kim Tim voit le jour.

De toute évidence, ils ont trouvé la bonne recette, une musique travaillée, dans un style impeccable, mêlée d’accents post-rock, animés par la volonté de s’éloigner peu à peu de la pop pour partir à la conquête du beau, nous glissent ils.

Vous auriez eu tord si en ce 15 janvier, vous aviez omis de mettre les pieds au Théâtre Auditorium de Poitiers. Là bas, vous auriez eu rendez vous avec une valse d’émotions intenses, portées par un spectacle grandiose. Vous vous seriez rendu compte que même sans être sur le devant des scènes françaises, européennes ou même internationales, de nombreux fans étaient présent dans la salle aux cotés des curieux et habitués du TAP. Moments emplis de douceur et de beauté, quand en cœur, ils reprenaient le refrain de ces chansons, écoutées maintes fois, accompagnés des voix et instruments de ces graines de grands artistes.

Ce n’est que le début de leur grande aventure. À peine formé, le petit groupe enchaîne les titres et s’envolent vers le succès en passant les sélections pour le télé crochet de France Inter. A partir de là, ils sont présenté au grand public par le biais de cette radio nationale. Ils en retirèrent de nombreux encouragements et d’admirateurs, ainsi qu’une aisance scénique qui ne fait que grandir et une plus grande maturité qui ressens dans leurs plus récentes création.

Si, malgré nos bons conseil, vous n’avez toujours pas été écoutés, nous vous proposons encore quelques dates (de plus grande ampleur cette fois ci) , ou se présenterons nos cher Poitevins. De passage à la capitale les 25, 27, 28 et 29 avril, ne les loupez pas, si vous en avez l’occasion. Et pour les plus lointains d’entre vous, rendez vous à New York le 3 mai, pour leurs premiers pas à l’international, et l’on espère que ce ne sera que le commencement d’un long périple couronné de succès, on ne peut que le leur souhaiter.

Ombre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s