Mac DeMarco

Mac DeMarco est revenu cette année avec ce nouvel album, étrange expérience située avec une incertitude brumeuse entre la pop, le rock indé et le psyché.

Mac DeMarco Cigarette Heaven
http://cpc.cx/bfp

Tout au long des pistes se ressent une sorte de lenteur hypnotisante qui se décline sur une multitude de tons ; parfois s’étale une chaleur lointaine, parfois s’écrasent quelques relents graves, parfois une énergie soudaine, toujours s’étire cette sensation planante.

Ce multi-instrumentiste nous mène dans un état où l’on a l’impression de se rapprocher davantage du subconscient que des réflexions contrôlées, on ne pense plus vraiment à rien, et pourtant on sait exactement ce qu’on se dit, ce qu’on ressent dans cette expérimentation. C’est une sorte d’exploration dont le sujet est ambigu : soi-même ou l’essence de la musique, les sensations éprouvées ou les sensations suggérées, c’est dans ce flou cotonneux qu’on finit par être plongé. En apesanteur entrecoupé de petits éclats.

                                                                                                                          Mojo

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s